jeudi 24 mars 2011

chaud froid

chaud froid, le début du printemps... si le soleil commence à réchauffer, la journée (beaucoup même, et à sécher aussi, grâce au vent...) les nuits restent fraîches voire froides : nous étions encore à moins cinq degrés les deux, trois nuits autour de la dernière belle pleine lune...

mes petits pois germent difficilement à cause de cela et une partie ont déjà été mangés par merles et surtout pinsons qui creusent carrément le sol pour les déterrer : je vais en rajouter puis les protéger en recouvrant les semis avec des cageots renversés et/ou des feuilles mortes aussi... (mais pour ces dernières les piafs aiment tout autant y gratter et creuser...)

sinon ce sont surtout certains préparatifs habituels : je dégage d'un coup de croc à quatre dents la surface des plate-bandes recouverte de mouron : celui-ci et les autres "mauvaises herbes" qui font la couverture sont empilés puis vont se composter.
j'ai fini de tailler les saules et c'est toujours le bois de chauffage qui m'occupe... : le faire à la main demande pas mal de temps et il faut s'y atteler régulièrement si on ne veut pas en manquer pour l'hiver prochain...
mais c'est une activité agréable...

les ficaires commencent à apparaître plus nombreuses et la saison des soupes et légumes sauvages a démarré...




le traditionnel forsythia est là aussi... avec les jonquilles (ici de petites, cultivées, et qui reviennent toujours au jardin)




dolomedes est de sortie aussi... tout comme diverses variétés de petites abeilles sauvages et solitaires...





papillons aussi : "prems" les citrons et robert le diable, mais ils sont vraiment très bougeants et volent pressés sans beaucoup se poser... de sorte que difficiles à photographier... là j'ai pu le surprendre un instant, le temps de se désaltérer en léchant la terre humide d'une ornière...


cardamine amère en bordure de ruisseau et larve de salamandre dans la source juste à côté : on distingue bien les quatre taches claires caractéristiques, à la base des pattes. cela permet de les différencier des bébés tritons...

 et enfin un petit casse-croûte égopode et pointes d'orties...

5 commentaires:

Vincent a dit…

Pas de Tussilage au menu ?

geispe a dit…

bizarrement il n'en pousse pas, actuellement, dans les parages... le plus proche que j'ai vu c'est à l'entrée du village à plus de 3km de là...
il y en avait il y a quelques années, à proximité, sur certains endroits où la terre avait été remuée mais il semblerait que le tussilage cède la place dès que la terre s'améliore : il ne fait alors que passer... et je pense que c'est ce qu'il a fait...
par contre c'est une plante pionnière et il peut très bien réapparaître un jour, si le terrain lui redevient favorable (sol nouvellement remué, à la faveur d'un chantier forestier, par exemple...)

jindoni a dit…

Quel plaisir de voir ces belles photos et de lire tes commentaires!... :-)

vv bleue a dit…

Oh la la tu connais tellement de plantes ! j'en ramasse pas autant moi , tu coup je cherche plus ! Et pour faire une salade pour 8 , vaut en parcourir du pays !
La salamandre trop joli !
Il fait effectivement trop chaud en ce moment , si jamais il y a un retour de bâton , les fruitiers vont ( comme souvent ) souffrir et ne pas porter de fruits ou peu !

Marie a dit…

Magnifiques photos, l'appareil doit être de premier choix ainsi que le photographe, vraiment très, très beau tout ça.