vendredi 18 avril 2014

renard

il était déchaîné, hier soir vers 22h30, (pleine nuit, donc pas d'image) dans le pré en face de la maison...





c'est quelque part ici qu'il se promène toujours...
mais il inspecte aussi le jardin...




pas mal de vent, tout à l'heure, et du coup les insectes se cachent et s'accrochent aux fleurs... j'ai surpris par hasard cette rhingie champêtre (une "mouche à bec" en fait c'est sa trompe repliée)
et ce bombyle, notre petite mouche colibri toute poilue... sur une cardamine des prés...





sa curieuse trompe est dépliée, ici...




 





mercredi 16 avril 2014

gelées

moins trois, ce matin, alors que tous les fruitiers sont en fleurs... je ne sais pas ce que çà va donner...
peut-être pas si grave, après tout, car tout ce qui était couvert de gelée blanche le matin était parfaitement en forme l'après-midi et je n'ai guère remarqué de dégâts...
les plantes plient un peu mais se redressent plus tard...










le soleil revenu tout est bien...


il faut dire que je n'ai pas encore de choses fragiles, au jardin ...
claytone de cuba ou son autre nom pourpier d'hiver...
une délicieuse salade qui vient toute seule, une fois présente, à condition qu'on la laisse se ressemer...









dimanche 13 avril 2014

rencontres


une mésange noire, aucune idée si c'est celle de la dernière vidéo... mais je l'ai attrapée à l'intérieur, alors qu'elle s'acharnait contre la fenêtre dans l'entrée... nos vitres n'y sont heureusement et volontairement pas très lavées car les oiseaux ont tendance à s'y fracasser si elles sont parfaitement transparentes...

relachée devant la porte elle est aussitôt allée rejoindre bruyamment un ou une congénère dans le saule à l'entrée du jardin...

apparemment les cardamines se ferment les nuits fraîches : là c'est le matin...

j'avais semé les tout petits bulbes qui poussent parfois en bouquets sur la tige de l'ail : dans le jardin je ne les retrouvais pas car les plants sont aussi petits que des brins d'herbe... et ils disparaîssaient parmi les "mauvaises" herbes...
du coup je les ai mis en pot et là çà va mieux : je vais voir ce que çà donne si on les transplante plus tard... ou peut-être plutôt même en fin de saison...

j'ai finalement recouvert mes petits pois d'herbe fraîche coupée, puisque par endroits elle est déjà assez grande pour la faucher. je mettais parfois des feuilles mortes pour cacher les pousses aux  pinsons qui en raffolent, mais le vent avait tendance à les balayer...



























les fourmis s'intéressent beaucoup à une sève sur les boutons de pivoines : en même temps elles protègent ces derniers des intrus qui pourraient nuire...




grande pervenche,


les navets de l'an passé vont faire des fleurs et on pourra récolter les semences... (les navets n'ont rien donné... restés tout petits, mais je pense que le sol en question était vraiment trop pauvre et marécageux...)
















groseillers et cassissiers commencent à fleurir... ils intéressent beaucoup les bourdons et les guêpes futures reines fondatrices de nouvelles colonies : elles ont passé l'hiver à l'abri...







beaucoup de jolies cardamines des prés,



asiatiques parfois mal aimées, mais elles n'y peuvent rien... :-)





















myosotis,






nouvelle arrivante fleurie, la bugle rampante...





lamier tacheté,


ils ne semblent pas forcément toujours très tachetés...



grande tortue, si je ne me trompe...


bugle encore,



toujours aussi des anémones des bois,
 et de l'oxalis,



nouvelle, en principe la stellaire des bois, (aux feuilles courtes et larges, contrairement à la stellaire holostée qui a des feuilles longues étroites et pointues)


visiteuse inconnue, ou petite perle ? (perle est une mouche plécoptère vivant près des ruisseaux)