mercredi 23 avril 2014

pommes de terre

j'ai commencé à planter les pommes de terre... pas vraiment de façon académique mais j'aime bien planter des pommes de terre car c'est un jeu d'enfant : on fait un trou, on y met une pomme de terre... et on referme... :-)
çà pousse à peu près dans n'importe quelles conditions... juste un peu de pluie quand même...
si on ne veut pas se faire de travail on n'a même pas besoin de buter ni d'enlever les mauvaises herbes : il y aura des pommes de terre quand même...
j'ai commencé à semer aussi d'autres choses, comme tournesols, navets, rutabagas, soucis, betteraves rouges, et bien des choses seront encore semées encore ces jours-ci... comme les haricots, par exemple...
je ne fais plus que peu de maïs,  juste pour l'exercice et le décor... les poules, aussi... :-) car j'ai remarqué que je n'aime pas trop le manger et l'essentiel a fini chez mes cinq vieilles poules...

les anciennes pommes de terre repartent très différement selon la température de stockage... mais celles restées dans le sol ne sont guère avancées... inutile donc de se presser...


selon les endroits j'ai donc fait des trous, ou alors si la terre est bien meuble, ouvert un long sillon et posé une pomme de terre environ tous les 30 à 40 cm... refermé le sillon avec la terre ou les mottes prélevées lors de l'ouverture du sillon suivant, juste à côté.


 dans mon terrain vague j'essaie de conserver pas mal de certaines plantes intéressantes afin qu'elles fleurissent ou montent à graines pour l'année prochaine : pourpier d'hiver, coquelicot, pissenlit, mâche, tous de bons comestibles, et certains comme le coquelicot, très décoratifs... ils reviennent ainsi tout seuls et je n'ai pas à m'en occuper...
les feuilles des jeunes coquelicots sont agréables à croquer...



le pourpier d'hiver ou claytone aussi...





pervenches,





























de nombreuses araignées-loup (elles s'appellent ainsi parce qu'elle chassent à l'affût et à la course...) ou lycoses, se promènent sur certaines plate-bandes : quelqu'un s'inquiétait de leur éventuelle nocivité, mais en fait elles sont utiles et capturent des tas de moucherons et autres petits insectes...



























un peu "d'exotisme" aussi... aussi, akébia,



cognassier du japon,





























renoncules boutons d'or :  ils sont tenaces et les plants deviennent énormes en certains endroits du jardin où la terre est collante et marécageuse... mais ils sont jolis et intéressent beaucoup de butineurs...



















la mâche est en fleurs,

 carte géographique printanière,




et paon du jour,








véroniques,










mais je vais où, comme çà ?

perles de pimprenelle,







 de la chance pour lui, passé entre les griffes de mon croc à quatre dents...
surtout qu'il a déjà une grosse cicatrice au niveau du cou... :-)




mouche de la saint marc,





 les pois poussent : j'ai bien fait de les couvrir d'herbe fauchée, pour les protéger des pinsons et autres... dans une autre petite ligne expérimentale... les germes traînent partout...