vendredi 7 juin 2013

lin


j'avais fait un essai de lin vivace, l'année dernière : il est effectivement revenu mais frêle - probablement en raison de la terre trop humide à cet endroit-là - et voici à quoi ressemble sa fleur... 
je vais tenter de le déplacer dans un meilleur endroit...


comme il y a beaucoup de verdure actuellement, j'en profite pour faire pas mal de compost.
pour cela je mets dans l'écurie tous les jours une grosse litière d'herbe verte fraîche que j'ai fauchée, et Flicka se charge de piétiner et mélanger tout cela avec son urine et son crottin... le lendemain ou le surlendemain je vide et je mets en tas au jardin, ou encore je m'en sers pour mulcher... et puis j'oublie...
souvent je plante des cucurbitacées sur les tas et çà marche très bien... au bout de six mois ou l'année suivante tout est bien décomposé.



verdure dans une salade de pommes de terre : claytone et pensées sauvages...

quelques belles libellules déprimées cet après-midi, grâce au soleil bien chaud... j'ai vu surtout des femelles (les mâles ont l'abdomen bleu)
elles ont tendance à faire la pause lorsqu'elles ont attrapé une proie : avec grande prudence on peut alors les approcher...
autrement elles volent presque tout le temps, ou sont bien plus méfiantes lorsqu'elles sont posées...





je vais récupérer des pieds de ciboulette dans le jardin de sabine, car la mienne a disparu dans les mauvaises herbes : elle est assez sensible si on la laisse envahir.
mes semis n'ont rien donné, ce printemps...


























le trèfle peut aussi se manger... il fait de belles fleurs actuellement,


sorbier dans le vent...

petit carré de seigle, histoire de refaire des semences - aussi dans le jardin de sabine - car chez moi mes graines de l'an passé n'ont quasiment rien donné... probablement récoltées pas suffisamment mûres.... ou mal séchées et stockées...
je pense plutôt qu'elles n'étaient pas assez mûres, mais j'ai dû les enlever un peu trop tôt, l'essentiel ayant été mangé par les mulots...


céléri feuille : de l'an dernier... il va faire des fleurs puis des graines... les feuilles peuvent bien sûr être utilisées... j'en ai déjà mis à sécher sur le poêle car le soleil est actuellement insuffisant...


le jars me pose un petit problème momentanément : là où la terre est suffisamment meuble, il a trouvé la technique pour déterrer les pommes de terre que j'ai plantées le long de l'étang... il a compris que lorsqu'il y a un plant qui pousse, s'il tire dessus il y a une patate au bout, ou encore s'il y a un petit creux (provenant de la plantation) il suffit de bien creuser avec le bec pour tomber sur une pomme de terre en train de pousser...
mais bon j'en ai planté suffisamment on verra bien...

ces derniers jours il mue et perd donc ses plumes... qui repoussent ensuite. comme il ne peut pas voler il se sent en danger et il lui arrive de ne carrément pas sortir et de jeûner...
si on ne sait pas ce qui lui arrive on croit qu'il est malade parce qu'il reste dans son coin noir. mais il n'en est rien...
les poules aussi se comportent parfois ainsi, lorsqu'elle muent... elles ne bougent pas pendant quelques jours ou le moins possible, le temps qu'elles se remplument...


















et sinon, on continue de profiter du beau temps...







1 commentaire:

Laurent Pottiers a dit…

Ton blog est un régal, merci de partager ton expérience, c'est très enrichissant et poétique.