dimanche 11 décembre 2011

du givre et des nèfles...

un étonnant moins six, ce matin, sur le thermomètre du jardin... après ces derniers jours de relative douceur... mais ce soir j'ai l'impression que çà n'aura duré que la nuit de pleine lune... :-)

















nous avons rentré l'essentiel des nèfles, également... ces drôles de petites pommes qui se transforment au stockage et après bletissement en une purée sucrée emballée dans son enveloppe...



5 commentaires:

Françoise a dit…

Les nèfles, un vrai plaisir même s'il y des pépins ou noyaux, je ne sais pas ce qu'on doit dire.
Mais lorsque les nèfles sont bonnes à manger c'est l'hiver qui s'installe.

Tilia a dit…

Superbes photos complètement givrées ! Bravo.

Quand j'étais gamine, il y avait un néflier dans le jardin de ma maison à Avignon. Ses nèfles étaient mûres dès l'été et n'avaient pas le temps de blettir, je les mangeais dans l'arbre.
Je n'ai plus jamais eu l'occasion de savourer des nèfles depuis cette époque. Aussi, l'hiver venu je compense avec les litchis...

geispe a dit…

éventuellement ne pas confondre avec les nèfles provenant du néflier du Japon (Eriobotrya japonica : c'est un néflier méridional dont les fruits sont mûrs plus tôt et jaunes).
les fruits de notre néflier (mespilus germanica ou néflier d'Allemagne) ne sont mangés qu'une fois blets, car sinon ils sont durs et sans goût. on les récolte au début de l'hiver chez nous dans le nord mais apparemment ils sont cueillis au début de l'été dans le sud le néflier poussant également là bas...

dperaud a dit…

L'hiver revient au galop où à petits pas je ne sais, en tous les cas il sera synonyme de belles photos givrées je le
sens .......
Encore faut-il que le photographe et sa "monture" ne craignent pas la
froidure matutinale !

Tilia a dit…

Merci pour le distinguo, Geispe. Je me disais bien, aussi qu'elles ont une drôle d'allure vos nèfles ;-) Ce soir, je me coucherai un peu moins blette !