vendredi 15 février 2013

pendeloques

moins onze degrés hier matin : les "pampilles" ou "pendeloques" de glace se forment lorsqu'il fait très froid et que des ronces ou autres végétaux trempent dans le ruisseau...
l'eau qui éclabousse gèle alors sur le support...




mais ce matin c'est zéro à un degré et la fonte a commencé...
encore quelques jolies traces : au pied de l'escalier...




















autres encore, aussi dans la cour... (là ce pourrait être une souris)

















et sinon, des glaçons à volonté... profitons-en car ils vont disparaître...












une pauvre chauve-souris voletait - pas très en forme - à l'entrée de la grange... elle a dû se faire surprendre par le froid...
par contre j'ai croisé un vrai chat sauvage, avec sa belle queue annelée, hier après-midi, dans le jardin (un peu là où j'ai rencontré le renard, aussi)...
sauf que le chat m'a de suite repéré en s'en est allé sans hâte monter dans les rochers juste à côté... trop loin et rapide pour une photo...

à ne pas faire : j'avais mis de côté quelques jolis navets destinés à être replantés pour les faire monter à graines... oubliés à l'entrée de la grange, au lieu de les mettre à la cave, ils sont ... congelés... on peut probablement les cuisiner mais m'étonnerait qu'ils poussent encore...
je vais quand même vérifier lorsqu'ils dégèleront...


l'an prochain il faudra que je sème et plante mes choux frisés bien plus tôt, car beaucoup n'ont pas eu le temps de grandir suffisamment avant l'hiver... ils viendront au printemps...
en cas de couverture neigeuse ils constituent une intéressante et quasi ingelable source de verdure...



le houx ne craint pas non plus l'hiver...


une petite idée "friandise" : les ingrédients ne sont pas de chez nous puisqu'il s'agit d'abricots (figue aussi) : des abricots secs sont mis dans un peu d'eau et placés la journée dans le poêle ou sur le côté de la cuisinière... ils vont chauffer et macérer au point de devenir tout moelleux... le jus a tendance à se transformer en sirop du fait de l'évaporation...
(il vaut mieux prendre des abricots bios qui sont bruns car ceux, jaunes, sont généralement souffrés pour la conservation)


et pour la déco... le forsythia a l'avantage de fleurir avant l'heure, si on le coupe et rentre dans un vase...



5 commentaires:

Gwendoline a dit…

brrrrrrrrr! j'en suis gelée! pas mal les glaçons pour l'apéro!

Bretonne a dit…

Même si votre billet est glacant, le forsythia annonce les beaux jours et le renouveau de la nature !

Anonyme a dit…

Depuis 16 h les oies passent en grands vols trés haut dans le ciel, elle seront bientôt chez toi, je suis dans le Loiret.
Louyestu

geispe a dit…

merci... je vais dresser l'oreille... çà commence à sentir le printemps... :-)

geispe a dit…

vols de grues hier soir vers 23 heures... du moins si ne me trompe quant à leur cri... :-)