dimanche 21 décembre 2008

bonnes fêtes !

à défaut de noël blanc - chez nous, du moins, puisqu'il fait plutôt un temps d'octobre brumeux et pluvieux - un peu de neige en images... sorties, comme les précédentes, d'un vieux livre pour enfants, du temps où les hivers étaient encore authentiques...
en vous souhaitant de passer de bonnes fêtes...




(extrait de "Die gestohlene Nase" dessins de Ingeborg Meyer-Rey - Kinderbuchverlag - Berlin - 1953)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Brouillard et douceur au nord de la Bretagne.
Mais il y a quand même dans l'air quelque chose de magique... J'adore me promener les 24 ou 25 décembre, on a l'impression de ressentir l'attente et la fébrilité autour de soi. Et on est souvent très peinards sur les chemins ou les plages ces jours là !
Bonnes fêtes à vous.
Merci pour votre blog.

colibri a dit…

Woah, c'est exactement ces images-là, merveilleuses, qu'on nous offrait quand on avait bien travaillé à l'école ! Merci Geispe de partager ces (re)trouvailles très magiques ! Ici, à Paris, peut-être réveillon au balcon, il y a un soleil magnifique ! Quant à Anonyme, je suis d'accord c'est un plaisir de se promener seul sur les plages bretonnes en hiver, je me souviens même d'une pêche à pied le 1er de l'An, avec des gants pour sortir quelques jolies coques du sillon (de Talbert). Dommage que j'ai trop de travail en ce moment, ma Bretagne secondaire me manque ! Encore un souvenir, en parlant d'hivers authentiques : j'adorais les hivers où la neige était tellement épaisse que le bus scolaire n'arrivait même pas à démarrer (paresse oblige !), où encore quand on pouvait aller patiner sur la mare du village tellement le verglas était épais, gratos et pour un mois ! BONNES FETES à vous et tous ceux qui passeront par chez GEISPE !

la sudiste a dit…

de retour enfin sur ton blog !
la sudiste confirme l'hiver "authentique" comme sur ces peintures de mon année de naissance !
En Haute Provence, deux mois de neige un Noël blanc notre accès impraticable en voiture et la luge qui "chauffe" même pour monter nos courses.