mercredi 7 janvier 2009

hibernation

çà y ressemble un peu : juste avant la fin de l'année nous avions quelques jours froids et secs - fort agréable de pouvoir aller et venir sur un sol gelé, y compris en forêt, sans s'enfoncer dans la gadoue... et le froid n'était pas froid... un froid agréable, différent de celui, humide, qui est mordant...

çà n'aura pas duré bien longtemps puisque la neige a pris le relais... mais un paysage enneigé est également bienvenu : les deux situations ont cependant des suites assez différentes : si en temps froid et sec il est agréable de partir en forêt ramasser du bois de chauffage, c'est une activité qui tombe à l'eau ou plutôt ... à la neige... lorsque tout est blanc et que même le bois mort est caché sous le manteau...
on fait alors du cocooning et on a intérêt à tout avoir prévu : les courses (mais nous n'en faisons pas beaucoup et pouvons tenir sans aucun problème le temps qu'il faut) car la route forestière n'est pas dégagée... (d'un commun accord le facteur aussi stocke le courrier qui n'est jamais urgent)... il faut prévoir suffisamment de bois bien sec aussi, lorsque comme aujourd'hui il fait du moins treize... (le bois que je ramasse actuellement est seulement pour l'année prochaine).

on ne sort alors que pour faire un petit tour et les activités se passent tranquillement à l'intérieur, ou sous couvert dans la grange ou un appentis (le sciage du bois à la main demande un exercice et un temps réguliers chaque jour : il nous en faut environ deux gros paniers par jour pour cuisinière et poêle). sinon les soirées c'est un peu de tout : on prépare le casse-croûte du lendemain (piler demande aussi un peu de temps et de patience, et une partie de la soirée on entend le poc poc ou gratte-gratte du pilon..., la roue qui file la laine, aussi (il faut en faire des kilomètres pour faire certains vêtements), réparations et rangements aussi, ou simplement (çà c'est surtout pour moi :-) on ne fait rien... l'ordinateur et le Net ont une place importante pour moi et j'y passe beaucoup de temps ; l'ordi nous sert également à regarder des films puisque nous n'avons pas la télévision... :-)
bien emmitouflés tout cela car il ne fait pas trop chaud à l'intérieur, encore moins si l'on n'est pas trop mobile...












mon vieux cheval aime aussi quand je vais ramasser du bois : il m'accompagne et en profite pour grignoter les joncs qui poussent par ci-par là à travers la neige ; il arrive aussi, en grattant la couverture, à dégager de bonnes touffes d'herbes encore bien vertes...

comme on le voit sur la photo ce n'est pas le bois qui manque : je ne ramasse que celui qui n'est pas trop gros, sinon il faudrait s'y mettre à deux avec un passe-partout ; il est plus simple et agréable de prendre le bois de calibre plus réduit.







les chats sont aussi de la partie... ils adorent les ballades et nous accompagnent souvent l'un ou l'autre : ils ne vont pas trop loin et arrivés au bout de leur "territoire" ils font parfois demi-tour. nos quatre chats sont assez différents de nature, et certains vont chasser loin en forêt, alors que d'autres ne s'éloignent guère de la maison...


















tout le monde aime bien faire des ombres chinoises dans le soleil matinal...









les falaises de grès abritent toute une flore qui ne gèle pas l'hiver et reste bien verte : la dorine par exemple en recouvre certains endroits...
pas facile d'essayer de photographier une goutte qui tombe d'un glaçon : soit trop tôt, soit trop tard... :-)

6 commentaires:

Heurtebise a dit…

Bonjour Geispe, de bien jolies photos ... Mais au fait, comment nourrit-on des chats autarciques ? Car ils me semblent bien grassouillets pour ne se contenter que de chasse ...

Geispe a dit…

bonne question : en autarcie c'est souris et campagnols, mais pour l'instant c'est aussi, (surtout que quatre çà fait beaucoup sur un territoire)... des granulés du commerce...
en fait je ne suis pas trop "chat" car ils font pas mal de dégats, et en autarcie leur limitation pose problème ; je les enferme en période de chaleurs et de toute façon l'essentiel de l'été car par mal sauvages, ils m'ont mangé plein de poussins et canetons... ils font aussi un désert autour de la maison en chassant les oisillons... j'en avais un qui arrivait comme un ours d'un coup de patte à attraper des poissons dans le ruisseau... :-)

zelda a dit…

C'est très beau, et cela (me) donne envie ...

Fabienne a dit…

Très beaux, ces glaçons naturels !
Il parait qu'on peut faire de la soupe de dorine ; c'est bon ?

Izy a dit…

Très belles photos et texte bien intéressant.. c'est relaxant de passer par ici avant d'aller se coucher :) J'observe moi aussi Venus depuis qq soirs, maintenant qu'il fait plus froid le ciel à tendance à se dégager.

Remas a dit…

La dorine est comestible,
et c'est bon en salade aussi,
enfin le gout, c'est différent de ce qu'on connait je pense.