lundi 26 janvier 2009

hiver



moins huit degrés ce matin... mais dans la journée çà se réchauffe beaucoup au point que hier et aujourd'hui aussi, un grand soleil un peu bas sur l'horizon, a fait émerger une multitude de fils de la vierge : les orties, les bardanes, les eupatoires (enfin ce qu'il en reste) étaient pleines de ces fils très fins et tout neufs qu'émettent les bébés araignées pour s'en servir comme un parachute et se déplacer d'une plante à l'autre ou carrément pour s'envoler dans les airs...



ce n'est pas encore le printemps, quoique... : mon fils qui habite au loin mais un peu le même type de biotope que moi, a trouvé ce matin une salamandre au milieu de sa cuisine... je lui ai conseillé de la placer dans la nature dans un endroit hors gel, c'est à dire source, ruisseau, anfractuosité de rochers où elle puisse retourner s'abriter, histoire de patienter encore un bon mois...

3 commentaires:

Amareti a dit…

Jolie salamandre. Chez moi elles sortent en automne lorsqu'il pleut...
C'est marrant que tu en parles justement aujourd'hui : les araignées restent actives toutes l'année contrairement aux insectes, et je viens juste de m'en rendre compte en croisant une jolie araignée sur la neige !
Merci Geispe pour ce blog si vivant, dans tous les sens du terme !

Geispe a dit…

le araignées adultes sont aussi plutôt inactives par grand froid : on peut en rencontrer quand même si la température fait du yoyo car elles fonctionnent assez à la température ambiante... (beaucoup meurent d'ailleurs en automne laissant la place à leurs bébés en attente dans les cocons ou déjà éclos et cachés : c'est selon les espèces)
pour les bébés araignées c'est assez particulier qu'à la moindre chaleur printanière ils se réveillent pour se mettre en route... mais c'est un peu tôt là car ils sont ensuite contraints de se cacher à nouveau s'il fait froid...

Fabienne a dit…

Superbe salamandre !
Merci pour ce blog plein de douceur.