dimanche 6 janvier 2008

après le froid

l'eau des souilles de sanglier dégèle doucement, après quelques journées de grand froid (il a fait jusqu'à moins treize durant plusieurs nuits successives)











il reste pourtant pas mal de verdure intéressante... et même, bizarement, le paysage est encore coloré...





la cardamine amère et quelques autres comme la cardamine hérissée font très bien office de "persil ou condiment sauvage" (elles sont piquantes) et, hachées sur les préparations et salades, peuvent apporter quotidiennement et durant tout l'hiver une quantité intéressante de vitamine C... il y a tout l'hiver des tapis entiers de cardamine amère le long des ruisseaux... (si récoltée dans l'eau, elle est rapidement passée à l'eau chaude pour préserver de la douve bien que mes chèvres qui broutaient toujours là n'aient jamais eu de problème)
tout cela dans ce que j'appelle la mangrove : un enchevêtrement spectaculaire de saules marsault... (c'est là aussi que se plaisent les sangliers et que j'ai rencontré le ragondin...)









la veronique "cresson de cheval" veronica beccabunga est aussi une verdure bonne à manger... et elle tient bien l'hiver... elle pousse aussi dans les terrains humides et le long des ruisseaux... je pense que c'est surtout la présence de l'eau courante des ruisseaux qui "tient chaud" par périodes de grand froid...

2 commentaires:

célou a dit…

bonjour geispe
c'est la première fois que je viens sur ton blog qui est superbe!
je ne savais pas que ce cresson était comestible. tu le manges comment?
je viendrais souvent faire un tour sur ton blog et je vais faire passer l'adresse!
au fait tu habites dans quel coin?
:)
cécile

Geispe a dit…

'jour,
tous les genre de cressons (crucifères) comme cardamine des prés, cardamine amère, cardamine hérissée (cardamine pratensis, c. amara, c. hirsuta) sont très bonnes à manger. Je préfère crues (mélangées aux salades ou même telles que (mais c. des prés ou c. amère peuvent être assez ... amères...) elles ont plus de goût piquant crues. je passe vite à l'eau chaude quand elles poussent dans l'eau (c. amara parfois chez moi): ainsi ramollies avec un peu de sel c'est délicieux sur du pain p.ex.
on peut les cuire aussi, mais le goût a tendance à nettement diminuer...