jeudi 10 janvier 2008

c'est l'printemps ?




pas encore, mais avec un brusque redoux certaines bébètes se réveillent... j'ai une ruche dont les abeilles sont allègrement parties butiner... je ne sais quoi d'ailleurs...
dans une flaque sur le chemin devant la maison nageait cet après-midi un dytique : environ 12mm çà devait être quelque chose comme "Colymbetes fuscus L." de son nom savant...
il semblerait que l'on puisse le rencontrer presque toute l'année : c'est un petit coléoptère qui vit dans l'eau et vient respirer en tendant le bout de son abdomen à la surface pour prendre des réserves d'air... il nage avec ses pattes arrières adaptées pour cela : elles comportent des cils qui les transforment en rames...
il peut voler - surtout la nuit - et cela lui permet de changer de point d'eau quand il en a envie ou que par exemple le point d'eau s'assèche en été...

c'est le genre de bébète que vous trouvez rapidement dans une bassine d'eau que vous posez dans votre jardin en été : ils repèrent la surface brillante, vue du ciel, lors de leur vol, et s'y laissent alors tomber...
il m'est arrivé plusieurs fois de voir de gros dytiques, et hydrophiles aussi (c'est un autre coléoptère : les deux, énormes et beaux, peuvent atteindre 45mm - le premier carnivore et le second herbivore - se trouvent dans nos mares, hélas de plus en plus rares) il m'est arrivé de les voir atterrir, malheureusement souvent se tuer en se fracassant sur... une voiture automobile d'une couleur foncée... qu'ils ont prise pour une grosse flaque d'eau brillante vue du ciel... cela veut dire que ce "trompe l'oeil" doit faire pas mal de dégats dans leurs rangs... y compris probablement les plastiques noirs agricoles...

1 commentaire:

Pupucefreewoman a dit…

Je découvre le nom de ces fameux animaux que j'ai beaucoup observés lorsque, plus jeune, je restait des heures dans le pré de mes chevaux, autour de leur mare à scruter ce qu'il s'y passait.

Je les avais appelés "Les p'tites bêtes qui montent et qui descendent".
Faute d'être concis et scientifique, c'était descriptif...