vendredi 25 juillet 2008

quelques livres

il vaut mieux être équipé de quelques livres si l'on veut s'intéresser à la nature et aux plantes sauvages ; voici ceux dont je me sers le plus souvent, parfois quotidiennement, lorsque je cherche à indentifier une plante ou que je cherche un renseignement :

"quelle est donc cette fleur" de Dietmar Aichele chez Nathan
"guide des plantes à fleurs" McClintock et Fitter - Delachaux Niestlé
"arbres et arbustes" Vedel-Lange-Luzu chez Nathan
"le régal végétal" François Couplan chez Debard
"la cuisine sauvage" François Couplan chez Equilibres Aujourd'hui
"guide de la faune et de la flore" Zimmer Handel chez Arthaud
"baies et plantes sauvages comestibles" D. Henschel chez Vigot

certains sont probablement anciens et on ne les trouve plus dans le commerce : il faut voir des équivalents... sinon je me sers également de quelques flores de botanistes un peu plus difficiles à utiliser.
il n'est cependant pas indispensable de faire de la botanique "scientifique" s'il s'agit de s'intéresser aux plantes sauvages comestibles : il suffit de connaître les plus intéressantes et les plus courantes de l'endroit où l'on se trouve.

et pour cela rien ne remplace les ballades et sorties sur le terrain : une plante que je trouve à profusion chez moi n'existe pas forcément ailleurs. j'ai été étonné de découvrir que c'est le cas pour le cirse maraîcher, par exemple : c'est un épinard extrêment prolifique, à très grandes feuilles, et répandu dans les endroits un peu humides... du Nord et de l'Est de la France seulement...


4 commentaires:

Balika a dit…

Concernant le livre "Baies et plantes sauvages comestibles" D. Henschel chez Vigot, quelle est la taille du livre ?

Est-ce que tu connaitrais des livres au format "poche" sur les plantes et baies sauvages comestibles en France avec photos ou illustrations en couleurs et autres infos indispensables pour ne pas s'intoxiquer ?

Geispe a dit…

Henschel fait 11cmx18 et contient déjà pas mal de données et photos... pour les vénéneuses il n'y en a pas tellement, juste certaines qu'il faut préalablement connaître ; je me méfie par exemple moi-même de certaines ombellifères et de beaucoup de champignons, ne prenant que ce que je connais parfaitement... Couplan a fait un bouquin sur les vénéneuses, je crois - mais je ne l'ai pas encore vu...

Balika a dit…

Merci beaucoup Geispe, je pense que je vais acquérir le livre de Henschel.

Il existe de très bon livres anciens mais le problème est qu'il n'y a parfois aucune photo, ou alors elles sont en noir & blanc, ce qui n'est pas très pratique (les illustrations c'est pas mal non plus cependant).

Geispe a dit…

le mieux me semble de faire beaucoup de sorties sur le terrain pour se familiariser avec les plantes : à force de les voir et revoir les plus communes sont faciles à reconnaître, et à défaut les images des sites sur le net peuvent aussi être très utiles...