jeudi 29 mai 2008

bébètes attachantes


en voulant la photographier elle a disparu de mon objectif... mais je l'ai retrouvée sur mon bras... une petite araignée sauteuse, "saltique zébrée"... il y en a un peu chez nous car en certains endroits elle est menacée par une concurrente (qui s'appelle marpissa) et qui a tendance à prendre sa place...
les araignées sauteuses se promènent sur les murs et les plantes et sont capables de sauter sur le dos de leur proie (souvent des mouches) ; tout en faisant cela elles restent toujours attachées à un fil de sécurité qu'elles émettent avec leurs filières : ainsi, si elles loupent le coup elles ne tombent pas dans le vide...
les araignées sauteuses (surtout les saltiques) sont très différentes des autres araignées : alors que l'araignée en général est très peureuse, et se laisse tomber au sol dès que l'on s'y intéresse ou encore s'enfuit le plus vite possible, l'araignée sauteuse (il y a pas mal d'espèces différentes) aime bien le contact de la peau humaine (une autre araignée va pouvoir tomber en catalepsie de frayeur).
une saltique à laquelle vous présentez votre doigt va sauter dessus et vous regarder droit dans les yeux : elles ressemble et est articulée comme un vrai petit "caterpillar" et elle possède huit yeux dont quatre (deux gros et deux plus petits) devant sur le front... elle vous suit volontiers du regard et est très intéressée par tous vos faits et gestes...

2 commentaires:

imago a dit…

C'est drôle, j'avais déjà eu l'impression que cette araignée me regardait, la prochaine fois j'essaye de l'apprivoiser ;-)
http://imago.hautetfort.com/album/autour_de_la_maison/pict0029.html

cerise a dit…

dis-donc ta façon de décrire la gent araignée me rappelle tout à fait celle du grand Jean-Henri Fabre, tellement bien décrites - dans ses " Souvenirs entomologiques" - qu'on en guérirait presque de sa phobie, en tous cas pour moi il avait réussi, comme toi ici, à me les rendre sympathiques voire attachantes !