samedi 29 novembre 2008

tisane


toute simple, délicieusement fruitée et même un peu sucrée : quelques feuilles de ronces et de l'eau chaude... c'est tout...
plein de propriétés intéressantes, les barrières de ronce poussent partout et fournissent de belles feuilles vertes durant tout l'hiver...

9 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai fait sécher des pousses de ronce cet été.En tisane, je trouve que ça a même un très léger parfum de rose.

Geispe a dit…

oui, il semblerait que si on écrase un peu les feuilles, qu'on les humidifie et qu'on les met à fermenter en compactant dans un tissu, çà développe au bout de deux ou trois jours cet agréable parfum de rose. on les sèche ensuite rapidement puis on stocke comme le thé. (cf.Detlev Henschel -Essbare Wildbeeren und Wildpflanzen) nous avions fait un essai pas tout parfait mais je pense qu'il faut plus expérimenter encore...

colibri a dit…

l'avantage de la ronce, c'est qu'on peut en profiter en toute saison. Au printemps, lorsque je me promène, j'aime mâchouiller ses belles tiges nouvelles et bien charnues, après les avoir épluchées : c'est très désaltérant. De même, j'en ajoute dans mes salades sauvages, ou j'en fais aussi des compotes façon rubarbe. Et ses fleurs sont jolies, sentent bon et attirent les abeilles, j'aime bien entendre leur "bourdonnement" (?) quand je jardine...

colibri a dit…

... J'ai oublié les merveilleuses configures qu'on fait avec ses fruits ! J'y mélange souvent un peu de jus de sureau noir, pour la teneur en pectine et la superbe couleur fuschia...

Anonyme a dit…

Un dernier atout de la ronce: Pour faire enraciner les boutures, je prends les racines de ronces que je fais macérer dans un gobelet d'eau, ensuite, je filtre et y plonge mes plantes à bouturer et çà marche du tonnerre et c'est naturel et sans chimie!!!!

colibri a dit…

sans chimie mais belle alchimie ! Merci pour le tuyau. Je comprends maintenant pourquoi le moindre tronçon de tige de ronce qui traîne par terre dans ma Bretagne secondaire se transforme, dès que j'ai le dos tourné, en buisson presque ardent !

Anonyme a dit…

les taches sur les feuilles, c'est quoi? c'est pas genant?

Geispe a dit…

non, pas gênant je pense... je n'ai pas fait attention mais on peut essayer de cueillir des feuilles "nickel" :-)
cet hiver a vu des ronces pas mal gelées, ce qui est quand même assez rare, mais elles ont redémarré fort au printemps...

Anonyme a dit…

je me demandais pour les taches parce que je suis instit et pour le petit elevage de phasmes de la classe je devais m'amuser à leur ceuillir des feuilles et j'évitais celles qui avaient des taches dans le doute, de peur de les faire mourir mais j'avais de plus en plus de mal à en trouver des sans taches alors finalement je leur en ai donné jusqu'à ce que je parte de la classe (c'etait un remplacement)et ils ont tenu le coup, mais je savais pas qu'on en faisait de la tisane comme ça direct dans la tasse. Je vais essayer, je suis curieuse... Merci pour votre blog à "feuille"ter des heures...