samedi 29 novembre 2008

les prédateurs de nos poupoules



les prédateurs les plus communs sont le renard, la fouine... et l'autour... c'est surtout contre ces trois qu'il faut essayer de se protéger...

le renard est particulièrement dangereux au printemps lorsqu'il élève ses petits : si vos poules se promènent en liberté il est capable d'en chercher jusqu'à une à deux chaque jour... il viendra se mettre à l'affût et sautera sur celle qui est la plus proche pour l'emporter ni vu ni connu. parfois on entend la poule hurler quelques secondes puis plus rien puisqu'il la tue aussitôt...
il m'est arrivé une fois de courser un renard la nuit avec la lampe de poche : il avait emporté un coq (çà remonte à très loin, à mes débuts inexpérimentés ou mes poules étaient logées dans une simple grange ouverte) le coq étant gros et costaud le renard ne pouvait courir vite et se sachant poursuivi il n'avais pas le temps de tuer le coq... il a fini par le lâcher et prendre la poudre d'escampette. j'ai retrouvé mon coq (heureusement car le renard serait revenu le cueillir) indemne et en état de catalepsie, immobile au sol. j'ai pu le ramener en l'enfermer...

entretemps je n'ai plus eu de problème la nuit : tout le monde enfermé étanche.
quelques problèmes de jour, où le renard est passé en-dessous du grillage ou encore a gagné l'enclos des poules en passant en plein après-midi par la grange ouverte...
là aussi j'ai remédié en fermant les endroits de passage.

le renard a tendance a emporter les poules : elles disparaissent au compte goutte... (s'il a le temps et n'est pas dérangé il peut parfois les chercher à la chaîne au cours d'une nuit, pour se les mettre en réserve), s'il n'a pas de petits à nourrir une poule tous les quelques jours fera l'affaire...
parfois on retrouve à proximité des plumes sectionnées à leur base : c'est là que l'on reconnaît le voleur car il coupe les plumes avec ses dents. (un rapace les arrache et les bases des plumes ont leurs pointes entières).

donc pour se protéger du renard : un bon enclos, un poulailler bien fermé la nuit (surtout ne jamais oublier de fermer le soir : renard et fouine ne font pas de pose dans leurs inspections nocturnes et viennent voir systématiquement si vous avez bien tout fermé), éventuellement un chien qui vadrouille autour de la maison... mais attention, le renard a tout son temps pour agir quand le chien est à l'intérieur par exemple, ou quand il fait une trop profonde sieste...

il ne faut pas oublier que le renard ne fait que son travail : c'est à l'humain de protéger ses poules... tuer le renard ne sert à pas grand chose : non seulement on perd un grand allié chasseur de campagnols et mulots, mais le renard suivant prendra sa place assez rapidement et on se retrouvera confronté au même problème.



un beau renard peint par Rosa Bonheur (1822-1899) une peintre française, spécialisée dans les représentations animalières. trop méconnue Rosa Bonheur a fait plein de beaux tableaux de scènes bucoliques et animalières...
vous pouvez les trouver en cherchant par exemple avec google images "rosa bonheur"...

je ne sais plus, hélas pour le copyright, où j'ai trouvé le rigolo renard animé que j'ai placé en début de texte... je l'avais mis dans mes archives...

la fouine, l'autour (à suivre)

3 commentaires:

http://lelementterre.skynetblogs.be/ a dit…

Le Goupil est venu faire ses provisions pour l'hiver ce week-end chez moi en plein jour, bilan 3 poules et 5 poulets (prêts à tuer).
Il a le flair pour venir au bon moment!!!! L'attend d'un pied ferme le gaillard!!!!

Geispe a dit…

il les a emportés ou simplement tués ?

Anonyme a dit…

Oui, ils les a emportés dans les haies derrière les champs se trouvant à l'arrière de mon terrain. J'ai pisté jusqu'à des ronces avec les plumes et les traces (au moins deux, un couple ?) et puis plus rien.