mardi 16 juin 2009

l'été arrive... enfin, devrait arriver...

toujours aussi belle et brillante, la mouche verte se chauffe au soleil, au lever du jour, sur une feuille de pavot...



c'est le moment de toutes les couleurs actuellement, avec de nouvelles apparitions à la chaîne... rouge coquelicot...



bleu bleuet...



ne pas confondre avec la centaurée... ici, en principe la centaurée jacée (il y en a deux autres variétés encore c. scabieuse et c. des montagnes) vais voir si je les trouve car il y en a aussi chez nous...



comme chaque année la berce du caucase impressionne... les petits coléoptères noirs aussi : ils sont omniprésents et peuvent faire des dégats car ils dévastent les fleurs. ici ce n'est pas le cas : mais ils sont nuisibles si très nombreux, sur la moutarde et même dans les champs industriels de colza...
cette berce ne se mange pas (les chèvres, par contre, l'aiment bien) elle est surtout décorative. à surveiller car elle est très prolifique et peut devenir envahissante. pour la tenir en respect je coupe à temps les ombelles, avant qu'elles ne fassent des graines. attention c'est une plante dont le suc rend la peau photosensible : le soleil (même la simple lumière du jour) peut ensuite la brûler... il y a eu des accidents notamment avec des enfants qui jouaient sous les berces et entraient en contact avec elles... également lorsqu'on les coupe puis manipule... la berce spondyle a aussi cette propriété.






le foin... c'est pas çà... il prend la pluie chaque jour ou chaque deuxième jour depuis plus d'une semaine... pas grave puisque c'est pour la litière : si j'arrive à le sécher il pourra servir... s'il est pourri il va au compost... rien ne se perd.



la litière je la stocke en meule à l'extérieur : ma perche attend le beau temps.
la base n'est pas très esthétique mais j'ai beaucoup de vieilles palettes. çà ne se verra plus sous la meule.
en principe les anciens faisaient une construction avec des perches pour surélever un peu le foin, afin qu'il ne soit pas en contact avec le sol.



le circe maraîcher est lui aussi envahi de gourmands coléos...



il y a une fin de vie pour les papillons aussi... celui-ci volait malgré tout parfaitement bien, encore...



parmi les autres nouveaux venus, le pavot... il se ressème tous les ans tout seul, au moment de la récolte : il tombe toujours suffisamment de graines au sol... mais si on en voulait vraiment beaucoup il faudrait le cultiver... les graines sont intéressantes car oléagineuses (celles du coquelicot aussi)... les jeunes feuilles, les pétales se mangent...



erigeron qui est une mauvaise herbe estivale très fréquente...



l'eupatoire feuille de chanvre, futur grand restaurant à beaux papillons...



le chèvrefeuille : il embaume essentiellement le soir à l'intention des papillons de nuit...



la pomme de terre (qui commence seulement à fleurir chez nous) est une belle et vénéneuse solanacée...



la chenille de arctia caja, l'écaille martre : on la reconnaît à son corps brun noir avec des touffes de soies serrées, longues, sauf sur l'avant et dessous, où elles sont rousses et plus courtes... on la reconnaît aussi du fait qu'elle se déplace très vite au point qu'elle n'est pas facile à photographier... tête noire luisante. un vrai petit train, toujours pressée...

5 commentaires:

Remas a dit…

Pour savoir, est-ce que tu as déjà eu des graines de pommes de terre ?

Geispe a dit…

jamais fait trop attention. j'expérimenterai cette année... j'avais jusqu'ici tendance à remplanter mes pommes de terre.
pour l'instant c'est le suspense car j'ai de gros campagnols qui jouent à cache cache et me mangent un ou deux pieds tous les quelques jours...

Remas a dit…

^^,
bonne chance alors,
essaye peut-être d'en replanter ailleurs,
C'est déjà tard dans la saison mais si tu trouve un endroit assez frai et qui sèche pas complètement durant l'été ça pourrait peut-être le faire.

Geispe a dit…

c'est ce que j'ai fait... par précaution et pour expérimenter...
trois endroits différents :-)
dans l'un il a beaucoup de sable et sec - les pauvres pommes de terre font 10cm - mais ailleurs çà va et elles commencent à fleurir...

Remas a dit…

dac o dac,
bin continue d'expérimenter alors, et puis on verra bin ce que ça donne.