mardi 30 juin 2009






pas l'air mais ce sont les fleurs du sarrasin... sur la seconde photo aussi ; on reconnait un peu une ressemblance avec les fleurs en grappes de certaines renouées, puisque le sarrasin aussi une polygonacée...
le carré de sarrasin dans le jardin de sabine a bien réussi : chez moi pratiquement pas grand chose... c'est peut être là aussi un intérêt d'expérimenter à plusieurs et chacun à sa façon...




et celles de la moutarde...





le sureau rouge peut être cueilli maintenant... on peut l'utiliser comme le sureau noir... il est cependant plutôt acidulé et il faut sucrer (confitures, gelées) ou mélanger à d'autres fruits...





je ne savais pas qu'il existait une brunelle blanche (d'ordinaire elle est bleue) ; c'est la première fois que je rencontre cette nouvelle arrivante en plusieurs endroits, dans les parages...
c'est la brunelle laciniée (Prunella laciniata)






les mouches sont très rapides à s'intéresser à la moindre miette de fumier frais dans le jardin...



celui-là je ne sais pas encore : il y en a pas mal qui ont ces points en nombre et répartition différents...



et la grande tortue... pas vue souvent chez moi...




le vulcain, lui, est commun ici... mais comme beaucoup de papillons, il n'aime pas ouvrir les ailes losqu'il est occupé ou qu'il se repose, ou alors il ne les ouvre que brièvement lorsqu'il est inquiété : c'est d'ailleurs un moyen d'impressionner ou de faire peur à un éventuel aggresseur, de faire apparaître subitement de vives couleurs ou de gros yeux dessinés sur l'intérieur des ailes...




en fauchant de l'herbe il arrive aussi des accidents : on peut taper dedans ou marcher dessus, ici un nid de campagnols avec trois petits... au jardin je les donne aux chats, car ils se reproduisent très vite et font vraiment des dégats, mais ici en pleine nature ils ne dérangent pas et je recouvre soigneusement le nid en le marquant de quelques feuilles de cirse maraîcher.



quelques heures après la mère les a déménagés dans un nouveau nid, bien plus loin, où ils seront à l'abri.

2 commentaires:

imago a dit…

Chez moi il est apparu une vipérine blanche au milieu d'un groupe de vipérines bleues...

Ozone ?

Geispe a dit…

ozone je ne crois pas dans ce cas, mais je pense qu'il peut y avoir des variantes, surtout chez les fleurs à tendance bleue : j'ai aussi l'une ou l'autre digitale blanche au bord de notre route forestière...