jeudi 11 juin 2009

vestiges de l'an passé : les fruits du datura contiennent même encore des graines qu'ils sèment au compte-goutte... (plante vénéneuse graines toxiques)




aïe, le problème...



et son remède...

"on sait, on s'dépêche... on fait c'qu'on peut..."



ici, coccinelles asiatiques qui ne font apparemment pas grand cas de leurs différences, sur rumex... j'ai une cinquantaine de pieds de fèves dont une partie au sommet était noire de pucerons : c'est souvent le cas pour les fèves... un peu de patience et une semaine après il n'y en a quasiment plus... tous mangés probablement par leurs prédateurs.
je ne fais jamais de traitements, au jardin, même naturels, et dans l'ensemble je m'en sors assez bien : il ne faut pas se précipiter pour traiter lorsqu'apparaissent les pucerons, car les prédateurs, par réaction, suivent assez rapidement...





si vous en avez, il faut aussi laisser une certaine quantité d'orties : elles permettent à de nombreux et beaux papillons de se reproduire et il en faut déjà pas mal pour nourrir la petite armée de chenilles provenant de chaque ponte...




ici c'est probablement le paon du jour, mais les orties nourrissent aussi les chenilles du vulcain, de la petite tortue, de la carte géographique, et d'autres encore...

la bourrache fait son retour aussi : elle a tendance à facilement se ressemer toute seule. tout se mange : fleurs et jeunes feuilles dans les salades (où elles donnent un goût de concombre), tiges et feuilles plus anciennes peuvent se cuire...


5 commentaires:

Forum de jardinage des Lorrains a dit…

Vous êtes en avance sur moi pour la bourrache.. j'aurais dû la semer plus tôt.

J'espère que les coccinelles elles, se sont dépêchées ;)

imago a dit…

Salut Geispe,

Cette année j'ai eu une quantité incroyable de chenilles de diverses espèces sur mes orties, bien plus que l'année précédente. As-tu aussi remarqué ce phénomène ?

Geispe a dit…

je ne sais pas... mais là, chez moi, les chenilles ne font que démarrer puisque nous sommes en début de saison, après l'éclosion des pontes... ce sont les premières que je vois... çà viendra peut-être...
mais je suis curieux de voir car la météo pourrait leur être assez néfaste (froid et pluie alternant actuellement depuis quinze jours)...

mamapasta a dit…

les feuilles de bourrache se mange crues, mais il faut écraser les poil au rouleau à pâtisserie sur une surface dure ( truc entendu à la foire aux plantes, ici, samedi)

Geispe a dit…

crues on mange surtout les jeunes feuilles (coupées en lanières ou hachées si elles sont plus grandes) et les poils sont alors minimes et mous. effectivement on conseille plutôt de cuire les feuilles plus anciennes et alors très poilues... au jardin lorsque je grignote les jeunes feuilles je les frotte un peu des doigts : çà écrase ou enlève les poils...
il faut aussi ôter les sépales des fleurs que l'on met dans la salade, sous peine de s'étouffer parce qu'ils possèdent des poils rigides. pour cela il suffit de tenir un pétale et de tirer légèrement sur la tige de la fleur : celle-ci se sépare alors facilement (pas toujours :-) en deux pièces que sont la fleur avec ses cinq pétales bleus, et la tige sur laquelle sont fixés les cinq sépales verts...