mardi 7 septembre 2010

les nuages font des carrés maintenant... (c'était hier) rendant de plus en plus délicate la néphélomancie :-))
(c'est l'art de faire de la divination en interprétant la forme des nuages)



j'ai divisé la ciboulette : j'essaie de la dorloter car c'est un bon condiment - qui pousse et se reproduit bien chez moi - contrairement à l'ail et l'oignon, par exemple...



les condimentaires - importantes pour donner divers goûts aux plats - ont souvent l'avantage d'être des vivaces et il suffit donc de les entretenir un peu afin qu'elles ne soient pas trop enhavies par les mauvaises herbes... certaines se sèchent bien, comme celles qui suivent par exemple... mais encore faut-il que le temps s'y prête, ce qui n'est pas le cas cette année...
il faut alors sécher tant bien que mal sur et autour d'un poêle un peu débordé...

âche ou maggi :


en fait j'ai trouvé que le maggi perd pas mal de goût, en séchant, mais sabine a essayé une méthode qui semble très intéressante - pour bien d'autres choses également - : on blanchit quelques instants dans de l'eau très chaude, on égoutte et on sèche après... : très bon résultat au niveau de la conservation du goût. et çà peut se faire avec les plantes sauvages comestibles aussi, si l'on veut faire des réserves... ou grignoter une fois sec : certaines plantes sont particulièrement bonnes.

aurone (de la famille des armoises) :


origan, petit et grand :




j'ai enlevé une partie du millet (un petit essai, histoire de garder la main et de faire toujours un peu de semences) ; d'ailleurs une grande partie est revenue toute seule car il s'en sème toujours au moment de la récolte, ou encore lorsque les campagnols font leur chantier comme ces reste sur une feuille de consoude qui se trouvait au pied...
il y a pas mal de sortes de millet : j'en ai deux, millet à grappes : un jaune un peu plus gros, et un rouge un peu plus petit...






les graines d'onagres aussi sont à présent à surveiller, car elles vont mûrir assez rapidement...






j'ai semé un peu de sarrasin... (ci-dessus) aussi pour multiplier mes semences... mais il a vraiment de la peine à faire des graines : là il commence enfin, alors qu'il s'agit en principe d'une plante à croissance assez rapide...



il y a d'autres choses qui ont apparement du retard, comme par exemple cette ponte de paon du jour sur une ortie... pas de chance pour ces chenilles qui n'arriverons probablement pas à terme... sauf peut-être s'il y a un été indien...
le paon du jour passe en effet l'hiver à l'état de papillon...

3 commentaires:

Candie Bracci a dit…

J'ai trouvé votre blog par hasard cette après-midi,j'adore.C'est apaisant et j'apprend plein de trucs interessant.Bonne soirée.

vv bleue a dit…

Ce que tu appelles aurone je crois en avoir ma c'est une mémé qui l'avait donné à mon mari sur un chantier et elle a dit " arquebuse" , je ne sais pas à quoi ça sert mais c'est joli !
Je ne fais pas de céréales , ça m'impressionne ....

Trystia a dit…

Bonjour Geispe. Nous sommes le 13 janvier et j'ai un pied de ciboulette à l'extérieur qui sort déjà une vingtaine de tiges .Il fait actuellement très doux dans ma région Picardie . Ne trouvez-vous pas que c'est un peu tôt ? Moi si .