dimanche 12 octobre 2008

du blé...

"il y a deux cents ans, un hectare produisait une tonne de blé d'hiver. en 1960 c'était 3,5 tonnes. entretemps on arrive à réaliser des pointes de 11 tonnes à l'hectare..."
Wissen-Erntetechnik HörZu du 13/09/2008.

========

cette forte croissance a été rendue possible grâce au pétrole et à la technologie moderne (chimie, engrais, machines).
si l'on transpose en ares (une surface de 10mx10m) cela nous donne 10kg de blé pour un are il y a 200 ans, 35kg en 1960, et jusqu'à 110kg pour certains records d'aujourd'hui. vraiment des records car le paysan bio chez lequel je cherche le blé pour mes poules arrive à faire 27kg à l'are... aujourd'hui.

sachant que les jours de notre civilisation pétrolière sont comptés, à moins d'inventer ou de découvrir une nouvelle et autre baguette magique, l'humanité devra tôt ou tard retourner à un système zéro pétrole. ce qui signifie que nous retrouverons probablement les rendements d'antan : il nous faudra changer à nouveau de mode d'alimentation, car celui que nous avons aujourd'hui n'a pu se développer et s'installer que grâce à la technologie moderne, et grâce à une énergie plus ou moins gratuite puisque nous n'avions pas à la fabriquer.

tout changer... c'est quelque chose qui se prépare très longtemps à l'avance... j'avais lu un article d'un scientifique allemand qui estimait qu'il fallait s'y prendre quarante années à l'avance si l'on voulait organiser efficacement la transition...

3 commentaires:

sacado a dit…

Je lisais dans le bouquin de Jeavons qu'ils arrivaient dans certains coins du monde à produire pas loin 200 kg de seigle à l'are... Certes en 2 récoltes, et il s'agit d'un record mondial (pas sous nos latitudes donc), mais si c'est vrai, c'est plutôt bon signe, vu que sa méthode est fondamentalement très autarcique (aucun intrant si ce n'est le compost de l'année précédente et aucun outillage "thermique").

Geispe a dit…

ce serait déjà pas mal si on arrivait à faire une récolte annuelle comme çà :-)
je n'accorde pas trop d'importance aux records - bon, çà peut juste être utile de savoir que çà existe - après, il faut voir ce que chacun peut faire comme prouesse là où il se trouve...
j'avais acheté le bouquin de Jeavons mais je n'arrive pas à me faire à un jardinage intensif et rigoureux : je suis entretemps plutôt partisan du tranquille et extensif... en essayant de développer ce que je trouve le plus intéressant : le plus possible faire "marcher tout seul" ce jardinage/agriculture... çà reste probablement à inventer et perfectionner mais je suis sûr que c'est faisable. cela implique cependant de changer notre mode alimentaire... car aujourd'hui il est basé sur des choses que l'on peut produire facilement avec engrais, chimie et machines, parce qu'elles sont "appétentes" donc permettent de faire du business. ce ne sont donc pas du tout les mêmes productions donc il s'agit.

Trystia a dit…

Pétrole,ces projets géants qui partent à la dérive :
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0203301317934-petrole-ces-projets-geants-qui-partent-a-la-derive-649102.php