dimanche 12 avril 2009

au hit-parade





au hit-parade des plantes sauvages comestibles... depuis quelques semaines c'est

l'ortie et
l'égopode


qui figurent en tête.

chez moi en tous cas, car bien entendu ailleurs ce peut être différent : il faut voir ce qui pousse dans les environs dans des endroits relativement protégés, et que l'on peut cueillir, ou encore si c'est au jardin ou dans les alentours, ortie et égopode font partie de ces sauvages que l'on peut facilement favoriser afin qu'elle reviennent bien. les deux sont d'ailleurs plutôt des mauvaises herbes très envahissantes... ce qui est d'autant mieux...

les critères que je retiens pour faire ce classement c'est la grande fréquence de ces plantes : il y en a vraiment des tapis entiers que l'on peut facilement cueillir sans trop chercher et circuler. en outre ce sont des plantes sauvages qui sont bonnes au goût et permettent de faire des plats assez consistants et agréables à manger.

pour les orties je cueille les sommités, c'est à dire les pointes - juste le haut de la plante car elle est meilleure et tendre. et en pinçant avec deux doigts on ne se pique que rarement : les piqures d'orties c'est aussi une question d'habitude.

l'égopode (aegopodium podagraria) est aussi très présent chez moi : ses jeunes feuilles vert brillant et encore plissées peuvent être mélangées aux salades car elles sont très tendres et juteuses. plus avancées elles feront comme l'ortie, soupes, épinards, ou à l'étouffée ou poêlée dans un peu d'huile, etc...
elle fait des tapis par endroits et se reconnaît facilement une fois qu'on en a l'habitude, avec sa tige triangulaire, canelée dessus et ses longues racines traçantes.
ortie et égopode peuvent bien entendu être mélangés, et/ou complétés avec plein d'autres choses.








les prochaines à venir... elles sont d'ailleurs déjà là :

pissenlit
consoude
renouée bistorte
cirse maraîcher...

3 commentaires:

colibri a dit…

Bon appétit, Geispe ! Ici, dans la région parisienne, les pissenlits, c'est fini pour la salade, ils sont tous en fleurs, c'est le moment d'en faire du miel, ou des "câpres" avec les boutons. Pas encore vu d'égopode, mais ce we j'ai cueilli plein d'alliaire officinale qui commence à monter aussi, de lierre terrestre mais déjà en fleurs, de la roquette et des pousses de berce, j'en raffole ! Joyeuses Pâques à vous aussi !

Claire63 a dit…

Bonjour Geispe,
j'ai trouvé un petit massifs d'égopodes dans mon jardin et j'ai tenté une petite salade. Bah c'est bien bon ce petit goût poivré... J'avais un peu peur de me tromper de plante et de passer la nuit avec une cuvette, mais non.
Je n'ai pas encore tenté les orties, celles du jardin sont grosses et pas très aguichantes.
A bientôt!

Geispe a dit…

pour les orties on peut prendre leur sommet, par exemple les 4 ou 6 feuilles du haut, les autres effectivement ne sont pas très bonnes (souvent un goût de poisson, probablement en raison des protéines qu'elles contiennent). si l'on veut des orties bien jeunes il suffit de couper les vieilles et çà repousse aussitôt...
pour l'égopode c'est effectivement un peu piquant : je préfère de toute façon cuisiné, mélangé à d'autres plantes comme orties, consoude par exemple et plein d'autres.
attention de ne cueillir et consommer que ce que l'on connaît de façon certaine. s'abstenir si on a des doutes : je reviens prochainement sur les vénéneuses que l'on peut rencontrer et qu'il faudrait connaître si l'on veut faire des cueillettes... il n'y en pas pas tellement et pas tellement où il y a risque de confusion : se méfier des ombellifères par exemple (l'égopode en fait partie) mais il est assez différent quand même de la cigüe par exemple, qui est très toxique dans cette famille.