samedi 11 avril 2009

reines guêpes



elles sont arrivées et très affairées dans les groseillers à maquereau dont elles semblent adorer les fleurs : ce sont des guêpes un peu plus grosses que les guêpes ordinaires. ces reines ont passé l'hiver à l'abri et ce sont elles qui à présent vont chercher un emplacement pour démarrer un nouveau nid. c'est par la suite seulement, une fois qu'elles y auront pondu leurs premiers oeufs et élevé elles mêmes les premières ouvrières, que l'on commmencera à voir les vraies guêpes...

c'est toujours une reine qui démarre au printemps un tout nouveau nid. en automne tout le monde meurt et le nid vide est définitivement abandonné : seules les dernières guêpes écloses auront pour rôle d'être des reines qui vont hiverner quelque part bien à l'abri dans un grenier par exemple, puis émerger au printemps pour perpétuer l'espèce...



pas dérangées, elles sont inoffensives et utiles (elles capturent beaucoup de mouches pour nourrir leur progéniture qui est carnivore durant sa jeunesse...)
je ne détruits en général pas les nids : c'est toutefois maintenant qu'il faut un peu surveiller si on découvre une reine en train de construire son logement ; s'il est situé dans un endroit à passage humain ou animal, un endroit "à risque" il vaut mieux la faire déménager en détruisant son nid ou début de nid durant son absence. c'est relativement facile puisqu'au départ elle est toute seule. détruire par la suite un nid de guêpes populeux est plus délicat et parfois pas sans risque...

3 commentaires:

Isabelle95 a dit…

Bonjour !
J'aime beaucoup votre blog, même si je suis très loin de partager vos convictions et votre mode de vie.
J'en suis au stade de la prise de conscience. Et les difficultés sont là.
L'âge, le boulot, les enfants, la pression de l'entourage pour être dans le moule, etc.
Pas possible pour l'instant de faire un choix, mais le coeur commence à balancer d'un côté plus que de l'autre...
Merci pour ces photos et toutes ces informations très utiles pour une parisienne ignare comme moi !
(Mon bac + 5 ne me sert à rien, c'est fou !!!)

Claude a dit…

Bonjour,
avez-vous le frelon asiatique Vespa velutina par chez vous?
J'habite en Sud Charente et des nids commencent à être visibles un peu partout.

Geispe a dit…

non, pas du tout... on a le frelon ordinaire vespa crabro...
les nids de l'asiatique sont-ils effectivement tellement nombreux ?
çà risque de poser problème car si on le piège on va piéger le frelon local en même temps, je suppose, alors toujours avantage à l'autre...